Ici, une des meilleures productions de safran au monde !!

Qui aurait pu penser qu'un électricien originaire du Nord serait venu s'installer au coeur du Brionnais et faire naître sa passion : cultiver... du Safran ?! Lui-même ne s'en doutait guère !!

Originaire d'Amiens, c'est à 16 ans que Frédéric Bonnelles débute sa carrière d'électricien. Installé à Nice, puis dans différentes villes du sud de la France, Frédéric remontait régulièrement avec son épouse dans son Nord natal... jusqu'à finalement s'arrêter dans le Brionnais. Un vrai coup de foudre pour la région !

Après une halte en Haute Savoie, ils trouvent la maison de leur rêve ici, à Lugny-lès-Charolles. Emballé par le territoire, Frédéric veut rapidement trouver une activité à faire, qui le sorte de son quotidien d'électricien... Les reportages télévisés lui apporteront une nouvelle idée, qui deviendra une passion : la culture du safran ! Après une formation dans la Creuse, le voilà à la recherche d'un terrain dans le Brionnais.
Cultiver du safran n'est pas simple : il faut un terrain en pente, en hauteur, bien drainé... 12 mois de recherches et Frédéric trouve le terrain idéal à Ste Foy.

La terre est prête ? C'est parti. En mars 2010, il plante ses 20 000 premiers bulbes et récolte les pistils en octobre : 18 grammes ! Tout se passe entre juillet et octobre, avec un entretien acharné de la terre pour cette culture très délicate. Sa terre, il ne la travaille pas. Il la bichonne : il confectionne des planches pour lutter contre l'humidité de l'argile, désherbe sans cesse, dératise, lutte contre l'acidité de la terre.
"La récolte est magique : le terrain peut paraître à l'abandon et un matin, hop, les fleurs sortent d'un coup ! On doit être à l'affût". De cette passion, il n'en vit pas encore, et continue à faire l'électricien pour couvrir les dépenses courantes. Mais les échos sont là et la production commencent à prendre : en octobre 2011, il récolte 200 grammes de pistils. Un des chefs de chez Troisgros est sous le charme de la couleur et la qualité de son safran. Et cet été, sa production a été reconnue comme l'une des meilleures du monde ! De quoi déjà largement combler ce passionné !

Le charolais-brionnais est candidat
au patrimoine mondial de l'unesco

je donne mon soutien
déjà
11 611

www.charolais-brionnais.fr

Retrouvez-nous sur

Pour en savoir plus sur le Pays Charolais-Brionnais, rendez-vous sur le site officiel de l'institution

Charolais-Brionnais Bourgogne Sud-Activ Chambre de commerce et d'industrie de saône-et-loire
L'Europe s'engage en Bourgogne L'Europe L'Europe République Française Bourgogne - Conseil régional CG 71